Cimaise
Nathalie Clément
atelier@nathalieclement.be

Facebook moi !

Voir... Gouter...

C'est au zénith de l'été que la terre gorgée de soleil livre sa pleine récolte. Moment béni choisi par Nathalie Clément et Eric Martin pour en célébrer à l'unisson les couleurs, les saveurs, les arômes. Pupilles et papilles en émoi ? de grâces potagères en cueillettes éphémères, pinceaux et piano interprètent les palettes du goût. Puisant son inspiration dans les offrandes de la nature, le peintre fait éclore sur la toile couleurs et lumières en un jardin de délices et de tendresses. A la source du goût originel des légumes, herbes et épices, le cuisinier exploite le sucré, traque le piquant, libère la fraîcheur. Et surtout, conjugue l'art subtil de la mosaïque culinaire. Périple gourmand entre cimaise et table étoilée ? Marylin herman

Couleurs et saveurs

Les toiles de Nathalie Clément stimulent notre appétit, donnent du goût à notre quotidien. Ici, nul fruit défendu... juste de la couleur et des saveurs qui titillent nos sens, émoustillent tant nos papilles que nos yeux. Dans le jardin de Nathalie, les légumes présentent des attitudes qui les personnifient, les individualisent. L'euphorie d'une botte de radis, la timidité d'une tomate qui rougit, la folie d'une salade qui éparpille ses formes plantureuses, la condescendance d'un artichaut, le déhanchement d'une carotte.
Gwennaelle Gribeaumont 2006

A voir et à manger

Saveurs à la Marlière

Voir les Saveurs... Gouter les couleurs...


Harmonie

Equus

Des vagues de crinières, de vagues formes, en vie, en passion.
Des couleurs qui chatoyent sous les émotions qu'elles transportent.
Des galops d'émotion dans cette ambiance cocktail, une sourde cavalcade.
Des crinières de dunes soulignent de calmes horizons.
On se laisse porter par la souplesse et la force de ce fidèle ami de l'homme.
Un rouge passion vient rehausser des tons d'ombres...
Un ballet agréable de forme et de couleur, digne de Zingaro ou des rondeaux d'Aranjuez...
Le fouet de ton pinceau harmonise ce florillège.
Dans l'oeil d'un cheval, refaire le monde et de ses nasaux attendre un nouveau souffle.
Vincent